LE WESTERN FAIT SON CINEMA Dressage et Acrobaties

  • PDF

Spectacle à quatre ou six chevaux, quatre ou six cavaliers dont un animateur, deux aides de piste (pour 4 à 6 cavaliers) qui présenteront du dressage, de cinéma, du maniement d’armes au galop, de la voltiges, du pony express, le mur de feu. 

 

 

Pendant le spectace, les cavaliers expliquent au public le processus de dressage des chevaux de cinéma.

 

 

 

Dressage dit "de cinéma" : chevaux dressés à se mouvoir par rapport à une caméra ; assis, couché (sur un sol assoupli au préalable), révérences (tel le cheval de Lucky Luke dans le film avec Terence Hill).

 

 

Obéissance à la voix lors du courrier du "Pony express" (un cavalier debout sur deux chevaux ralliant deux villes à travers les déserts). Les dessous des demandes des réalisateurs. Et l’explication des clefs qui permettent de réaliser les diverses attitudes des chevaux, comme pour la traversée d’un mur fictif. Monte en Amazone telle qu’elle était pratiquée par les femmes colons d’Amérique du nord.

 

 

Maniement d’armes à cheval en plein galop : lance de chasse au bison, tomawak, javelot, dague etc...

 

 

Au cours des tournages de films (publicitaires courts et long métrages), spectacles vivants (tels que sons et lumières), les dresseurs et cascadeurs doivent manier plusieurs armes dans un souci de reconstitution fidèle de la réalité ; voici la présentation des difficultés rencontrées par chevaux et cavaliers.

 

 

Acrobaties au grand galop : comment les indiens faisaient corps avec leur montures lors des batailles contre les "visages pâles" ; des figures osées en plein galop lors desquelles cavaliers et chevaux sont liés par la confiance mutuelle. Les cavaliers prennent un maximum de risques pour le plus grand plaisir de l’assistance conviée à les encourager ! Figures présentées : "rescue", "trace Indienne", "pistolet", etc...